IFA_07 (VI) Manque de personnalité

VON Julie ColombetZUM Dienstag Letzte Bearbeitung: 15. Januar 2015 um 16 Uhr 51 Minuten

 

Sur l´IFA 2007... Uniquement des beaux produits, mais lequel choisir ?

Nach einem ersten Einstieg in das IFA-Thema mit dem Bericht parcours du combattant heute der zweite Gast-Bericht in französischer Sprache von J. COLOMBET.

Comme Jean Marc Dupuis président ventes & marketing Europe chez Creative l´a souligné durant la conférence de presse, l´IFA ce n´est pas le CeBIT. Il s´agit donc à Berlin de parler des produits dans une approche client et vente et non sous un angle purement technique. En effet l´IFA (Internationale Funkaustellung) ou « one of the world’s largest consumer electronics trade show » [1] est un événement qui, certes destiné à tous les professionnels de le branche de l´électronique, cible également le grand public. En témoigne d´ailleurs la multitude d´événements destinés à attirer le consommateur lambda sur le site de Messe Berlin : les goodies, les concerts du Sommergarten (dont celui de P !NK), ou encore la possibilité de rencontrer sa star préférée et d´obtenir son autographe lors de cessions spéciales organisées dans le cadre du « young IFA ».

En somme l´IFA est un point de rencontre essentiel des professionnels et des entreprises du secteur mais ce qui en fait un tel succès c´est bel et bien la présence du public. Car comme l´avait souligné M.Kamp -PDG Philips Allemagne, Autriche, Suisse- lors de la conférence de presse d´ouverture le 29 août, l´IFA est une « Ordermesse », c´est-à-dire un salon, qui également du fait de son calendrier, est destiné à influencer les commandes des revendeurs pour la période de noël [2] Et c´est à tel point vrai que sur une de ses affiches publicitaire Media Markt pose la question suivante : « Warum heisst die IFA eigentlich nicht Media Markt ? » et donne la réponse : « Weil wir die Neuheiten auch liefern, austellen und montieren ! » [3].


© all rights reserved

Pourtant peu d´entreprises s´y sont positionnées de manière vraiment originale afin justement de marquer ce fameux public, cette foule de consommateurs « en puissance » : la présentation des produits est souvent restée technique et limitée à des démonstrations en direct. Comment dès lors se différencier de son concurrent, comment donner une identité propre à son produit pour faire en faire LE cadeau qui se retrouvera au pied du sapin en décembre prochain ? À titre d´illustration prenons l´exemple des écrans plats : chacun des constructeurs privilégie une technique : ainsi Panasonic parie sur les écrans plasma alors que ses concurrents SHARP et Sony par exemple, l´abandonnent au profit des écrans à cristaux liquides (LCD). Mais finalement pour le consommateur moyen que je suis en terme de qualité d´image, il n´est pas aisé d´établir une franche différence (surtout depuis que le LCD a fait des progrès en terme de contraste avec la technologie LED notamment). De la même manière les prix sont comparables. Alors je le répète, qu´est ce qui me fera choisir cet écran plutôt qu´un autre, puisque tous les fabricants proposent des produits d´une qualité impressionnante mais comparable? Peut-être le produit qui aura développé une identité propre ? Bien entendu on ne peut pas dire que ces grands groupes n´y travaillent pas, vu la taille de leurs départements marketing cela serait étonnant. Ainsi chez LG, le designer Matt Ryan tente de monter que la courbe puis le cercle sont au centre du design LG, donnant à la marque une unité qui doit être développée. Chez Samsung de la même manière, c´est le noir qui crée l´unité et on insiste sur la technologie (LED pour écrans LCD) pour paradoxalement offrir un lecteur mp3 rose qui ne fonctionne pas ! Chez SHARP on communique sur l´aspect environnemental : le groupe japonais se dit être le « mariage de la technologie et de l´écologie », et précise que ses téléviseurs LCD « Aquos » ont reçus l´Eco Label Européen. Mais cela reste encore bien timide, une fois encore c´est la prouesse technique [4]
qui est mise en avant ; pourquoi SHARP ne se montre pas comme « LE groupe vert » de référence ? Ses activités dans l´énergie solaire le lui permettraient et il pourrait ainsi attirer les consommateurs soucieux de l´environnement, ceux qui s´adonnent à la consommation militante.

Parmi tous ces grands groupe il en est un qui a su se démarquer, qui a su montrer une identité propre et totalement originale : Philips. La conférence de presse a en effet pris la forme d´un véritable show à l´américaine animé par Rudy Provoost, PDG de Philips Consumer Electronics, dont le thème central était la séduction et l´émotion. Et c´est le téléviseur Aurea qui incarne cette philosophie. Le cadre d´aurea crée un halo lumineux sur le mur autour de l´écran, un halo dont les couleurs évoluent en harmonie avec l´image diffusée.


© all rights reserved


© all rights reserved


© all rights reserved

Toute la communication autour de ce produit est liée à l´idée de séduction : ainsi on utilise Vogue comme support média, ce sont de sensuelles danseuses qui ouvrent le show, et c´est Wong Kar Wai qui réalise un véritable film pour la promotion atypique d´auréa. Chez Philips on veut donc que ses produits soient plus que des prouesses techniques mais bel et bien un moyen pour le consommateur de vivre une « expérience particulière ». Cette volonté de se démarquer se retrouve également dans le partenariat avec Swarovski qui mène à une collection commune atypique nommée „Active Crystals“. On dispose alors de produits hybrides entre mode et technologie à l´image de ces clés usb-bijou.


© all rights reserved

© all rights reserved

On a donc pour ces deux types de produits (Aurea et Active Crystals) un positionnement net et original sur le créneau de la séduction et de la mode. Il s´agit donc là d´un positionnement « féminin » surtout si on le compare au positionnement technique de ses concurrents. Mais là encore on se retrouve face à un paradoxe : ces produits visant à l´évidence les femmes furent, à l´occasion de la conférence de presse, présentés d´une façon qui aurait pu en irriter plus d´une. En effet à cette fin Philips eut recours à des danseuses mi-nues et dans les reconstitution de salons situés de chaque coté de la salle, on avait posté quatre jolies demoiselles qui restèrent figées pendant toute la présentation.

En conclusion donc, tous les produits que j´ai pu voir sur l´IFA, et ce toutes marques confondues, m´ont fait rêver, m´ont émerveillées. J´ai hâte de pouvoir regarder mes films sur les écrans que l´on nous a présenté, hâte de pouvoir écouter ma musique dans toute la maison à partir d´un seul lecteur mp3, j´adorerais porter à mon cou un bijou-USB. Néanmoins même après avoir assisté aux conférences de presse et visité les stands des différents groupes je ne peux pas encore me prononcer sur la marque que je mettrai dans mon panier. La plupart des entreprises n´ayant pas développé une identité propre ou a trop vouloir le faire ont fini par réveiller la féministe qui sommeille en moi [5]

Anmerkungen

[1définition de l´IFA trouvée sur le site officiel de l´événement

[2ce dernier point est néanmoins contesté par certain, et par Joachim Reinhart, président de Panasionic Europe en particulier,comme le rapporte un article du Financial Time Deutschland

[3« mais pourquoi donc l´IFA ne s´appelle-t-elle pas Media Markt ? » « Parce qu´en plus nous livrons, installons et montons les nouveautés »

[4prouesse technique véritable, puisque Sharp présenta un écran LCD prototype de 52 pouces qui mesure 20mm d´épaisseur (29mm au plus) pèse 25kg . Mais paradoxalement on ne peut pas en dire autant de la technique contenue dans le stylo SHARP que l´on nous a distribué et qui a littérallement explosé dans mon sac le jour suivant la confèrence de presse, répandant ainsi son encre sur la totalité de mes affaires !

[5Il faut quand même noter que le journaliste qui était à coté de moi durant le show parut également très surpris lorsque les danseuses apparurent sur scène ou encore lorsqu´elles se mirent à défiler autour de Rudy Provoost les « Active Crytals » autour du cou.


 An dieser Stelle wird der Text von 8333 Zeichen mit folgender VG Wort Zählmarke erfasst:
1642c5373442c558ccde71f329bf7c